Silenos

🇨🇭

Alain DE LA BOURDONNAYE Huile sur toile 245X174 cm 1956/57

1956/1957

Geneva Collections
Silenos

🇨🇭

Alain DE LA BOURDONNAYE Huile sur toile 245X174 cm 1956/57

1956/1957

Couleur

N/A

État

Utilisé

Matière

N/A

Lieu de production

Paris

Méthodes de payement (3)

Méthodes d'expédition (1)

Description

Alain DE LA BOURDONNAYE - Huile sur toile monumentale 245 X 174 cm Sans titre - Réalisée 1956/57. Nécessite une petite restauration. Aucune autre toile de ces dimensions n'a pu être répertoriée parmi ses oeuvres. Alain de La Bourdonnaye, né le 1er mai 1930 à Paris et mort le 28 mars 2016 à Paris, est un peintre, graveur, éditeur et imprimeur français. https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_de_La_Bourdonnaye Il a vécu et travaillé à Paris et dans le Gers. On le nomme « artisan architecte de livre ». Alain de La Bourdonnaye entre en 1952 à l'atelier d'Arpad Szenes et y peint ses premiers tableaux sous le regard de l'ensemble des élèves. Il apprend d'autre part la gravure à l’Atelier 17 avec Stanley William Hayter et Granville est le premier marchand à reconnaître sa peinture. Il défend l'abstraction lyrique et participe aux premiers salons d'art abstrait où figurent Estève, Vieira da Silva, Bazaine et Zao Wou-Ki en qualité de peintre et de graveur.

Lire la suite..

Description

Alain DE LA BOURDONNAYE - Huile sur toile monumentale 245 X 174 cm Sans titre - Réalisée 1956/57.
Nécessite une petite restauration.
Aucune autre toile de ces dimensions n'a pu être répertoriée parmi ses oeuvres.
Alain de La Bourdonnaye, né le 1er mai 1930 à Paris et mort le 28 mars 2016 à Paris, est un peintre, graveur, éditeur et imprimeur français.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_de_La_Bourdonnaye
Il a vécu et travaillé à Paris et dans le Gers. On le nomme « artisan architecte de livre ».
Alain de La Bourdonnaye entre en 1952 à l'atelier d'Arpad Szenes et y peint ses premiers tableaux sous le regard de l'ensemble des élèves. Il apprend d'autre part la gravure à l’Atelier 17 avec Stanley William Hayter et Granville est le premier marchand à reconnaître sa peinture. Il défend l'abstraction lyrique et participe aux premiers salons d'art abstrait où figurent Estève, Vieira da Silva, Bazaine et Zao Wou-Ki en qualité de peintre et de graveur.